Château de Ferrières : un lieu d’exception inaccessible

Château de Ferrières

Qu’y a-t-il en commun entre le musée Nissim de Camondo, le château de Rosenborg à Copenhague et le Palazzo Doria Pamphilj à Rome ? Ce sont des lieux accessibles à tout le monde qui permettent de découvrir le cadre et le mode de vie de ceux qui, par naissance ou par mérite, ont pu s’adonner à leurs passions sans considération de moyens.

Certains considéreraient ces personnes comme des parasites, d’autres en feraient des modèles, pour ma part je m’abstiendrai de lancer ce débat. Il n’en demeure pas moins que ces lieux d’exception méritent le détour, quelle que soit l’idéologie du visiteur. Dans chaque capitale européenne il y a au moins un musée de ce type-là, mais il existe une demeure particulièrement intéressante, tout près de Paris, qui est malheureusement fermée au public.

Le château de Ferrières est considéré comme le château le plus luxueux du 19ème siècle. Construit à l’initiative du baron James de Rothschild sur le projet de Joseph Paxton, anobli par la reine d’Angleterre pour la construction du célèbre Crystal Palace, il mélange plusieurs styles dans un « goût Rothschild », l’équivalent du bling-bling de l’époque.

Hall du Château de Ferrières

Hall du Château de Ferrières, aquarelle d’Eugène Lami, vers 1860.

L’architecture, en effet, ne ressemblait à aucun style français. Guy de Rothschild, dans son livre « Contre bonne fortune… », le décrit de la manière suivante :

On s’accorda à voir en Ferrières le « meilleur exemple du style Second Empire », un « vêtement Napoléon III sur une maison victorienne dérivée d’un plan de forme élizabéthain ».

Guillaume Ier, roi de Prusse, s’est quant à lui exclamé :

Quel palais extraordinaire ! Un roi n’aurait pu se le permettre, il fallait être Rothschild !

En d’autres mots, je pense que le château de Ferrières mérite bien une visite… mais, malheureusement, l’Université de Paris, propriétaire du bâtiment suite au don du baron Guy de Rothschild, semble avoir fermé le lieu au public. Rien n’a changé depuis les années 80 où le baron écrivait ces lignes :

Les espoirs d’une autre vie que nous rêvions pour lui, le jour où nous l’avions donné à l’Université de Paris, ne se sont pas concrétisés, et le château sombre aujourd’hui dans un triste sommeil sans rêves…

…même si récemment il y a eu quelques actualités qui ne sont pas très claires. Espérons juste que le château ne finira pas entre les mains d’un investisseur étranger, comme l’hôtel Lambert, une autre ex-propriété de la famille Rothschild.

Mise à jour Novembre 2013

Il semble que le château et le parc soit maintenant la propriété de la mairie de Ferrières-sur-Brie. En effet, j’ai pu enfin visiter le parc lors d’une journée « portes ouvertes » et j’ai discuté avec la mairie, très sympathique au demeurant. Les travaux sont en cours pour transformer le château en une école de la gastronomie française. Ouverture prévue en septembre 2015. En attendant, le parc sera ouvert une dizaine de jours par an, notamment pour la fête du 14 juillet.

En bonus, une sélection de photos prises lors de ma visite :

Château de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de FerrièresChâteau de Ferrières
L’hédoniste moderne vit à Paris mais il a passé deux tiers de sa vie à l’étranger. Parmi ses intérêts, la finance, l’entrepreneuriat, l’oenologie, la gastronomie et l’e-business. Lorsque l'occasion se présente, il se dirige à Orly ou à Roissy pour une escapade plus ou moins longue.

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    Merci pour votre exposé de qualité. Vos photos sont très réussies, surtout celle de l’intérieur du château de Ferrières : une merveille.
    Questions terre-à-terre :
    Combien s’élèvent la taxe foncière et autres taxes municipales pour le domaine de Ferrières ? Qui paie l’entretien du domaine ?
    Le projet d’école de la gastronomie française n’est pas viable.
    Je suggère d’y établir la nouvelle banque d’État. J’écris un livre informatisé sur ce sujet.
    Votre écho sera bienvenu.
    Salutation.
    LCHL

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>